Découvrez la penderie partagée vintage

iStock.com / nito100

La mode tente de plus en plus de s’initier à la récup’ et à l’économie collaborative. Si vous ne pouvez pas vous empêcher de faire des achats compulsifs qui finissent très rapidement au fond d’un placard, pourquoi ne pas opter pour le système de penderie partagée ? À la fois économique et écologique, l’emprunt de vêtements vintage vous permettra de renouveler régulièrement votre garde-robe sans avoir à encombrer vos étagères.

Qu’est-ce que la penderie partagée

La penderie partagée est comparable à une bibliothèque, les livres sont remplacés par des vêtements et accessoires dont on fait la location. Jupes, tops, manteaux et vêtements en tout genre sont alors empruntables un certain temps puis retournés, lavés, entretenus avant d’être remis à la location. Vous pouvez faire vos locations dans des boutiques et sur des sites internet spécialisés afin de faire de nombreuses économies.

Ce concept s’intègre dans la tendance de l’économie collaborative et est une alternative à la consommation de masse dans le prêt-à-porter. S’il est déjà connu pour la location de vêtement de luxe ou haut de gamme, le recyclage de vêtements usagés se développe petit à petit. La penderie partagée se lance surtout en 2012 avec la boutique Kleiderei en Allemagne qui propose la location de pièces à la fois de jeunes créateurs, de marque mais aussi vintage. Puis, elle s’introduit en France progressivement avec des sites internet ou des boutiques tels que l’Habibliothèque à Paris, la Véthitèque à Bordeaux, les Cachotières à Lille ou encore les Culottées à Clermont-Ferrand. Contrairement à ses concurrentes, Hylla vous propose une penderie partagée intégralement éco-responsable.

Hylla, en plus de louer vos vêtements, chinez-les

Hylla, de la traduction suédoise « penderie », c’est avant tout la rencontre entre la mode et l’écologie. Créée en février 2017 par Céline et Amandine, cette penderie partagée innove en proposant non plus des vêtements de marque et de nouvelles collections, mais des pièces d’occasion de qualité chinées avec soin. Le maître-mot est alors le vintage pour éviter tout gaspillage vestimentaire. Éco-responsable dans sa démarche, elle tente de vous le faire devenir en vous incitant à ne plus surconsommer dans le domaine de la mode, le deuxième plus polluant. En plus de ce geste écologique, grâce à la location vous ne vous lasserez plus de vos achats qui prennent la poussière au fond d’une armoire et pourrez oser de nouveaux styles sans vous ruiner. À l’inverse, Hylla peut reprendre les vieux vêtements dont vous souhaitez vous débarrasser et les intègre dans sa penderie partagée.

Tournez-vous vers un nouveau genre de consommation durable, « la slowfashion », et lancez-vous dans une véritable chine en ligne qui vous propose plus de 800 pièces régulièrement renouvelées et entretenues, ou rendez-vous aux Grands Voisins dans le 14ème arrondissement de Paris dans la boutique, véritable vide-dressing.

Comment ça marche ?

Pour participer à cet acte écologique et par la même occasion faire des économies, il vous suffit de vous abonner sur le site internet d’Hylla afin de démarrer vos locations. Dans un premier temps, si vous n’êtes pas sûr de devenir adepte de ce fonctionnement, il est possible de souscrire à un abonnement « One shot » qui consiste à la location de 2 articles pour 2 semaines à un prix de 20€. Mais si le concept vous plaît immédiatement, choisissez l’abonnement standard qui comprend la location de 4 articles au choix pendant un mois pour 35€. Bien sûr les frais de livraison et de nettoyage sont pris en compte dans ces tarifs.

Le but de cette penderie partagée est aussi de recycler vos vieux vêtements et de leur redonner une seconde jeunesse avant d’être remis à la location. Vous pouvez donc faire don définitivement de vos vêtements retenus selon un critère de qualité, d’aspect et d’état. Bien qu’il s’agisse d’un don, vous serez tout de même récompensé par un nombre d’articles bonus sur votre prochaine location.

Il vous arrive de louer fréquemment la même pièce et vous avez un coup de cœur ? Il vous est possible de l’acheter au bout de 10 locations consécutives de ce même produit. Vous aurez appris à apprécier cette pièce et il ne s’agira plus d’un achat considéré comme impulsif. Les créatrices ont instauré ce fonctionnement afin d’obtenir une rentabilité supplémentaire, elles insistent néanmoins sur le fait d’acheter seulement en cas de véritable coup de cœur.