3 jouets en bois qui n’ont pas pris une ride

iStock.com – FooTToo

Le bois était bien évidemment la matière première pour la fabrication des jouets anciens. Si certains ont disparu ou sont maintenant réalisés en plastique, d’autres sont toujours les grands favoris des enfants. Pour la plupart, ils ont également envahi nos intérieurs comme objets de décoration. Découvrez notre sélection de 3 jouets en bois encore tendance. Rendez-vous en brocante !

Le cheval à bascule

Le cheval à bascule est indétrônable pour son esthétisme ! Si au XVIIe siècle il avait pour seule fonction d’être un jouet, c’est aujourd’hui un objet de décoration très recherché. Les vieux chevaux à bascule en bois brut, recouverts de cuir ou d’une peau de vache sont de plus en plus chinés pour une décoration de chambre d’enfant vintage. La plupart se dénichent chez des antiquaires ou sur certaines brocantes du Loir-et-Cher, par exemple. Les chevaux à bascule actuels en peluche ou plastique n’ont jamais connu le même succès que leurs ancêtres.

Le plus ancien modèle remonterait à 1610 et est exposé au Museum of Childhood. Au XVIIIe et XIXe siècle, le cheval à bascule connaît un succès considérable en Angleterre. Tout d’abord fabriqué de façon artisanale, la production bascule avec l’arrivée de l’industrialisation et ce jouet se retrouve dans tous les foyers.

iStock.com – BrAt_PiKaChU

Le jeu de quilles en bois

Le jeu de quilles est sans doute l’un des jeux les plus anciens puisque l’on trouve des traces de jeux similaires au Moyen-âge. Toutefois, ce jeu était réservé aux adultes contrairement à son utilisation actuelle par les enfants. À la cour, on y jouait aussi bien en extérieur qu’en intérieur et il était l’objet de paris importants et de disputes.

Pour y jouer, les règles sont restées inchangées. Rien de plus simple que de lancer un objet (bâton, boule…) dans le but de faire tomber 6 ou 9 quilles. Chaque joueur dispose généralement de deux essais par manche. Celui qui aura fait tomber le plus de quilles gagne la partie. Quoi de plus ressemblant au bowling, descendant du jeu de quilles.

De nos jours, la plupart des quilles se fabriquent encore en bois, comme les quilles de bowling, bien que le plastique soit un concurrent direct.

iStock.com – milanfoto

Le jonchet dit Mikado

Qui n’a jamais joué à ce jeu d’adresse où il faut retirer un à un les bâtonnets de bois qui se sont enchevêtrés ? Attention, si vous faites bouger un autre bâtonnet que celui que vous avez choisi, vous devrez laisser passer votre tour.

Si des écrits bouddhistes du Ve siècle av.J.-C. évoquaient déjà la présence d’un jeu similaire, c’est avec certitude que l’on peut dire que le jonchet est l’ancêtre du Mikado actuel. Selon les fortunes, les pièces du jonchet étaient fabriquées en bois, en ivoire ou encore en argent. Toutefois, la première version du jeu, importée en Europe par Marco Polo, aurait été réalisée avec les tiges de la plante, l’Achillée, remplacée peu à peu par des matériaux plus précieux. Chaque bâtonnet était surplombé d’une figure de carte (roi, reine, valet…) permettant de comptabiliser les points. De nos jours, les bâtonnets sont généralement fabriqués en bois clair et les figures ont été remplacées par des bandes colorées autour des bâtonnets de bois.

Si certains jeux anciens sont devenus des objets de décoration, le mikado continue d’intéresser les petits comme les grands.

iStock.com – valeriopardi

À noter : si la brocante est le pays des jouets, il est toutefois compliqué de trouver de vieux jeux de jonchet. Certains sont toutefois disponibles chez des antiquaires spécialisés dans le jeu et avec un peu de chance dans certaines brocantes.