Choisir un thème pour mieux se démarquer

iStock.com - ViewApart

iStock.com – ViewApart

Chiner en brocante est l’une des activités familiales préférées des Français. Ceci explique sans doute pourquoi on dénombre autant de brocantes et de vide-greniers en France. Autre facteur pouvant justifier cet engouement : la conjoncture économique, favorable au développement des marchés d’occasion. Rares sont les villes et villages de l’Hexagone à ne pas organiser de brocante saisonnière. Sans compter les professionnels du secteur et les grands salons d’envergure internationale, actifs tout au long de l’année.

Alors, comment se démarquer dans cette jungle de l’objet usagé ? La thématisation de votre événement est une solution. Voici quelques exemples de thèmes classiques. Notez qu’il conviendra de ne pas sortir du thème, celui-ci est exclusif !

Les bourses aux jouets :

Eh oui, les jouets aussi se recyclent ! Plébiscitée par les parents, événement chouchou des écoles primaires, la bourse aux jouets a le vent en poupe. On y trouve des jouets – bien sûr – mais aussi des articles de puériculture, des livres, des jeux vidéo ou de société et même des vêtements pour enfants. Généralement organisées par les associations de parents d’élèves, elles peuvent également être mises en place par des associations humanitaires, telle que le Secours Populaire par exemple.

Les bourses aux vêtements :

En règle générale les bourses aux vêtements sont organisées par des associations, qui prennent en charge tout l’aspect logistique moyennant une commission de l’ordre de 10 à 20%. Lorsqu’on sait qu’en moyenne, une personne n’utilise que 30 à 50% de ce que contient sa garde-robe, on comprend aisément l’intérêt qu’il y a à vendre ses vêtements rarement portés.

Les bourses aux livres :

Ces manifestations se pratiquent au sein des établissements d’éducation primaire, secondaire et supérieure. Elles permettent aux élèves et aux étudiants d’acquérir les manuels dont ils ont besoin, à un coût parfois bien moindre que dans le commerce. Si votre association en organise une, tenez rigoureusement vos comptes et veillez à ne pas dépasser un certain montant d’encaissement, au risque d’être assimilé par les impôts à une petite entreprise.

Les marchés de Noël :

Ils sont saisonniers par essence, mais ont le grand avantage de couvrir tous les besoins liés à la période des Fêtes. Du sapin aux produits régionaux, alimentaires ou non, on y trouve de tout. Les jouets, gadgets et autres livres y ont bien sûr une place de choix. Pour l’organisation, rapprochez-vous de votre mairie qui vous renseignera sur les autorisations nécessaires à obtenir. Informez les commerçants, les associations de la région ainsi que les créateurs et artisans de votre ville afin de diversifier les offres au maximum. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.