5 luminaires vintage à intégrer dans sa déco

iStock.com – 9c726_509

La mode en matière de décoration est de jouer entre le moderne et l’ancien. De ce fait, certains objets d’époque sont chinés en vue d’être réintégrés dans nos intérieurs. Les luminaires font partie de ces objets qui peuvent apporter une touche vintage à votre décoration si l’on choisit les bons modèles. Certains sont recherchés pour leur valeur et leur rareté et d’autres pour leur style unique. Découvrez notre sélection de 5 luminaires vintage à chiner pour les intégrer dans votre déco.

Lampe Tiffany

Cette lampe qui a commencé à voir le jour au XIXe siècle est unique en son genre pour sa réalisation artisanale à partir de la technique du vitrail. Fils d’un joaillier, l’artiste américain Louis Comfort Tiffany a été reconnu pour ses œuvres en verre teinté dans le style Art nouveau, dont les célèbres lampes Tiffany qui furent ses créations les plus connues et convoitées.

Elles sont le résultat d’une toute nouvelle technique de son fait qui délaisse le sertissage au plomb des vitraux pour un enrobage du verre coloré avec une feuille de cuivre et une soudure à l’étain. Cette technique permettait d’avoir des abat-jours de lampes bien plus solides et délicats. Plus la lampe possède des vitraux colorés, plus elle a de la valeur. Actuellement très convoitées, de vagues copies sont réalisées. Seuls les antiquaires pourront vous certifier vendre une lampe d’origine.

iStock.com – Junko

Lampe à lave

Dans un tout autre registre, la lampe à lave a été le symbole des chambres d’adolescents des années 60 et 70. Cette lampe insolite a été inventée en 1963 par le Britannique Edward Craven Walker, fondateur de l’entreprise de luminaires Mathmos. Elle connaît un énorme succès du fait d’un concept et d’une forme totalement nouveaux.

En effet, on se trouve face à une sorte de fusée constituée d’un globe en verre posé sur un socle en plastique ou en acier. Un liquide transparent est enfermé, dans lequel des boules de cire fondues font des va-et-vient. La cire fond par la présence d’une ampoule incandescente qui par le phénomène de rayonnement va faire diminuer la densité de la cire et la mettre en mouvement.

Réalisée dans des couleurs vives, voire fluo, elle est idéale pour mettre un peu de peps dans votre intérieur.

iStock.com – FreedomMaster

Lampe de banquier Emeralite

Vous aurez sans doute déjà repéré cette lampe de couleur verte dans de nombreux films. La lampe de style banquier Emeralite est une création américaine du XXe siècle par Harrison D. McFaddin et fabriqué à l’usine McFaddin à New York. Elle a été conçue dans le but d’éclairer les bureaux des banquiers, notaires ou comptables et s’est répandue dans les bibliothèques américaines et les bureaux de finances à Wall Street.

Cette lampe est reconnaissable par son pied en laiton ou en cuivre et surtout pour son abat-jour vert opaque en extérieur et blanc à l’intérieur. Ces couleurs permettaient de créer une lumière tamisée suffisante pour un bureau. De plus, le vert était considéré comme apaisant et donc propice dans un espace de travail. Beaucoup de répliques sont sur le marché, pour dénicher cet objet ancien rien ne vaut un antiquaire ou un marché aux puces.

iStock.com – NickS

Lampe Nesso

La lampe Nesso est la star italienne des années 60 où les objets en plastique dominaient le marché. En 1965, l’architecte Giancarlo Mattioli présente sa création au Salon du meuble de Milan et remporte la première place au concours lancé par le studio Artemide et la revue Domus. La production de la lampe est donc lancée et son succès est immédiat.

En blanc ou en orange, posée sur une table ou à même le sol, la lampe Nesso est le best-seller de la déco des années 70. Elle plaît pour son abat-jour laissant penser à un champignon et qui, d’après une rumeur, aurait été inspiré du nombril d’une femme. Dans cette même idée, « nesso » signifie en italien « lien », « cordon ». Elle est aussi appréciée pour le fait que son ampoule ne soit pas visible, mais parvienne à diffuser une lumière intense.

Lampadaire Hydra

Pour ceux qui aiment les lampadaires et recherchent une lampe imposante, le lampadaire Hydra est fait pour vous. Cette lampe est l’un des rares modèles créé par Pierre Folie et édité par Jacques Charpentier, suite à son exposition au Salon des Artistes Décorateurs. Ancien dessinateur industriel, c’est par passion que Pierre Folie se lance dans la fabrication de prototypes de décorations et de meubles.

À l’époque, le design de cette lampe surprend, mais sera pourtant l’inspiration de plusieurs créations. L’ « Hydra » se compose d’une base carrée de laquelle partent 5 grands bras flexibles se terminant par une sphère de lumière. Vous pouviez lui faire prendre la forme de votre choix. Elle est entièrement fabriquée en métal chromé et mesure 148 cm. Par la suite, des variantes à 3 bras ou en laiton ont été réalisées.