Un tour en brocante pour des trouvailles rafraîchissantes

vintage fan-iStock-jonathansloane

Le mercure monte chaque jour davantage et  semble annoncer un été particulièrement torride. Et si votre passion pour les brocantes vous permettait de vous rafraîchir en même temps que de vous faire plaisir ? Voici une sélection d’objets simples et vintage pour passer l’été au frais.

T’as le look coco : canotiers, ombrelles et éventails de galantes

Le canotier du titi Parisien

Avec sa forme ovale et ses bords plats, son épais ruban de tissu et son tressage de paille, le canotier est un chapeau qui évoque l’insouciance. Peut-être est-ce parce qu’il représente un certain art de vivre à la française, dont le peintre Renoir s’est inspiré pour son célèbre tableau « Le Déjeuner des canotiers » de 1881. Accessoire simple et populaire, il coiffait jadis la tête des « titis » venus passer du bon temps sur les bords de la Seine ou de la Marne. Vous le retrouverez par conséquent dans les brocantes du 77 mais également dans les brocantes de Paris et de province.

L’ombrelle en dentelle

Les élégantes des années 1900 ne pouvaient s’en passer lors des grandes chaleurs : et si vous remettiez l’ombrelle en dentelles au goût du jour ? On les repère aisément en brocante à la délicatesse de leurs finitions : baleines, attaches, tissus et plis divers sont assemblés avec la plus grande dextérité. Il existe des modèles agrémentés de cabochons monogrammés ou de manches en argent. Les prix de ce genre d’articles varient grandement : comptez néanmoins 100 euros au minimum pour une ombrelle d’époque en bon état.

L’éventail dans tous ses états

Qu’ils soient en soie, en osier ou en celluloïd, les éventails font d’élégants accessoires pour se prémunir de la chaleur. Les galantes et autres précieuses des temps passés les utilisaient aussi bien pour se rafraîchir que pour séduire. Richement illustrés de motifs pastoraux ou bien d’inspiration zen, vous en trouverez de tous les styles et de toutes les époques. Pour les plus anciens, comptez débourser plus de 100 euros.

Electrique & éclectique : Sorbetière vintage, ventilateur et thermos retro

La sorbetière des années 80

Dans les années 80, la marque française SEB a sorti une sorbetière qui a fait les beaux jours de nombreuses familles. On en retrouve encore aujourd’hui sur les brocantes et les vide-greniers à des prix dérisoires. Si vous avez craqué (et pour un tel prix, cela semblait la chose à faire) n’hésitez pas à vous procurer une notice de fonctionnement sur le web, qui en regorge.

Le ventilateur en fonte d’aluminium

Dépourvu de fioritures inutiles le ventilateur en fonte d’aluminium possède un interrupteur sur son socle et une tête pivotante. Avec ou sans cage de protection autour des pales il n’est généralement pas inclinable et pèse relativement lourd. Comptez débourser de 50 à 100 euros pour un modèle en bon état.

Le thermos retro

Typique des pique-niques et des randonnées, la bouteille thermos a le double avantage de conserver tour à tour le chaud ou le frais. Généralement dotée d’un capuchon qui fait également office de tasse, on la trouve en inox (années 50) ou en plastique (années 70). Abordable, le thermos retro se chine à partir de 10 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.