S’équiper en brocante pour la rentrée des classes

s’équiper en brocante pour la rentrée-iStock-belterz

Les vacances sont terminées, il est temps de reprendre le chemin de l’école. Mais pas avant d’avoir chiné le matériel adéquat ! Pupitre, porte-plume, méthode d’écriture et atlas muraux vous attendent sur les stands de votre brocante préférée, afin de vous faire redécouvrir le charme suranné de l’École d’antan.

Une collection d’objets tout droit sortis de La Guerre des Boutons

La célèbre comédie en noir et blanc d’Yves Robert, adaptée du roman éponyme de Louis Pergaud (1912), a ému de nombreux cinéphiles par son évocation d’un monde disparu, dont même les plus jeunes ont la nostalgie : celui des pèlerines sombres et des cartables de cuir, du poêle à bois réchauffant la classe et des maîtres dignes et sévères, façon « hussards noirs de la République ».

Pupitre et porte-plumes : l’apprentissage de l’écriture

Fermez les yeux un instant pour imaginer cet élève appliqué qui, tirant la langue sous l’effet de la concentration, s’échine à tracer des cursives violettes à la plume Sergent-Major sur un pupitre de bois incliné.

Ce pupitre de bois est un type de meuble que l’on retrouve aisément en brocante. Muni d’une rainure transversale pour y déposer les porte-plumes, d’un encrier en porcelaine enchâssé dans le coin supérieur droit (tant pis pour les gauchers !) et d’un plateau d’écriture monté sur charnières, sa fourchette de prix se situe entre 50 et 180 €, en fonction de l’état de conservation et de la taille (possibilité qu’un banc deux-places soit intégré au meuble).

Le célèbre porte-plume Sergent Major est évidemment un objet à dénicher pour revisiter l’école de la IIIème République. Avec sa forme fuselée (en bois pour les plus anciennes, ou en métal) et sa plume en acier souple, il représente pour beaucoup une certaine idée de la calligraphie. Pour une plume de qualité, surtout si vous comptez écrire avec, c’est la marque qu’il vous faut : vous en reconnaitrez les exemplaires à la gravure des mots « Sergent-Major » sur la plume, de même qu’à la bande tricolore ornant les boîtes.

Des cartes et des méthodes pour mieux appréhender le monde

Une fois le matériel de base redécouvert, il ne vous manque plus qu’une méthode d’écriture pour vous remettre aux pleins et aux déliés des capitales et cursives : peut-être aurez-vous la chance de dégoter un exemplaire de la fameuse méthode Boscher (écriture ou calcul) pour quelques centimes d’euros. Si c’est de Langue Française que vous êtes passionné, soyez à l’affût des fameux ouvrages Lagarde et Michard : il n’est pas insolite d’en trouver quelques tomes, voire la collection entière, sur les stands des bouquinistes.

Vous rappelez-vous des atlas muraux extraits des manuels Vidal-Lablache ? Généralement imprimées sur deux faces, ces cartes géographiques vous toisaient de toute leur hauteur et vous intriguaient par leurs intitulés mystérieux : « Europe Physique et Politique », « France – Chemins de fer », « France – Industries et commerces »… Dans leur intégralité, ces cartes datent d’une période allant de 1920 à 1955 pour les plus récentes.  D’une taille standard de 120 x 100 cm, elles vous reviendront en moyenne à 180 € la pièce. Un achat d’autant plus malin pour celui qui, prévoyant d’aller faire une brocante dans le 57 et venant de l’autre bout de la France, aura pris soin de bien étudier son atlas avant de prendre la route !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.