Les marchés de Noël Provençaux

Traditionnellement le Noël provençal commence le 4 décembre, jour de la sainte Barbe, et finit le 2 février, à la Chandeleur. La Sainte Barbe marque le début des festivités, on plante du blé et des lentilles dans 3 coupelles qui symbolisent la prospérité et qui serviront de décor pour la table de Noël, dressée pour l’occasion de 3 nappes blanches et de 3 chandeliers blancs.  Sur les marchés de Noël provençaux, colorés et pleins de saveurs, vous trouverez les fameux santons crée artisanalement à la main en argile peinte, représentant les personnages de la société provençale, les décors pour la crèche et les victuailles pour la fête.

Tradition provençale pleine de symboles, le Gros Souper de Noël ou « Gros Soupa » est composé de sept plats maigres, en souvenir des 7 douleurs de la Vierge Marie. Les plats, généralement composés de poissons, crustacés, escargots et légumes, diffèrent d’un coin de Provence à l’autre (cardons, céleris, artichauts, épinards, …) et sont accompagnés d’une anchoïade. Le rituel veut qu’il soit servi le soir de Noël avant de se rendre à la Messe de minuit. C’est au retour de la Messe que sont dégustés les fameux 13 desserts qui resteront sur la table pendant les 3 jours suivants.

Cette tradition des desserts remonte au XVIIIème siècle et était signe de prospérité familiale. En ce qui concerne le chiffre treize, il est apparut à Marseille à la fin du XIXème siècle et correspond au nombre de convives de la Cène en souvenir de Jésus et de ses douze apôtres. Cette tradition perdure aujourd’hui dans toute l’Occitanie et jusqu’en Catalogne.

Les treize desserts sont composés d’une grande variété de fruits confits, pâte de coing, fruits secs, fruits frais (oranges, mandarines, poires, raisins et melons d’hiver), nougat blanc onctueux (représentant la pureté et le bien) et nougat noir, plus dur et cassant (représentant l’impur et le mal), macarons de Provence, oreillettes (beignets parfumés à la fleur d’oranger) … Chaque gourmandise a un sens et les chiffres symboliques rappellent la vie de Jésus. Les 4 mendiants représentent les différents ordres religieux ayant fait vœux de pauvreté : amandes pour les Carmes, raisins secs pour les Dominicains, noix, noisettes pour les Augustins et figues sèches pour les Franciscains. Les dattes symbolisent le Christ venu d’Orient.

Cette période festive, chaleureuse et animée, est l’occasion de découvrir les danses et musique folkloriques provençales. Dans de nombreux villages des troupes d’amateurs interprètent les Pastorales, pièces de la nativité parlées et chantées en provençal. Parfois ce sont les villageois eux-mêmes, revêtus de costumes traditionnels ou bibliques, qui les jouent. Soucieux de perpétuer la culture et la langue provençales, ils ont à cœur de défendre leur identité.

Marseille : des festivités colorées – Du 15 novembre au 31 décembre 2015


La Foire aux Santons est l’une des traditions les plus populaires de Provence, inaugurée aux sons des tambourins et des groupes folkloriques. Les plus anciens santonniers viennent exposer leurs créations place du Général de Gaulle, en bas de la Canebière et sont l’occasion d’y trouver des versions rares de ces petites figurines en plâtre, typiquement provençales, ainsi que des crèches à l’ancienne, en carton, liège, bois peint…

Le Marché des 13 desserts ; Place François Villon – Les Allées Provençales

Les produits et spécialités culinaires traditionnels du Noël provençal sont représentés par une quarantaine de producteurs, agriculteurs et artisans des métiers de bouche. Vous y trouverez les célèbres mendiants, les fruits secs (raisins, amandes, noix, noisettes, figues, dattes…), du miel à la pâte de coing, de la pompe à l’huile aux navettes, des calissons aux nougats sans oublier les chocolats, le vin cuit, en passant par les huiles d’olive et les volailles, tous les produits et les desserts traditionnels de Noël sont au rendez-vous.

St Rémy de Provence : terroir et tradition –  Du vendredi 18 au dimanche 20 décembre 2015

Le Petit marché du « Gros Souper de Noël », marché traditionnel du terroir où les meilleurs producteurs de Provence se retrouvent pour vous faire partager le plaisir des bonnes choses. Vous trouverez toutes les victuailles indispensables à la réalisation du fameux souper et de ses non moins célèbres desserts (fruits confits, pâte de coing de la région d’Apt et Carpentras, calissons d’Aix, pain d’épices…). Loin de la foule et du tumulte des grandes villes, vous découvrirez un art de vivre et une authenticité où Noël prend tout son sens.

Avignon : Parades de Noël et rues en fête – Du 5 décembre 2015 au 3 janvier 2016 de 10h à 19h30.


Cette année des animations spécifiques, illuminations, parades, animations musicales, scénettes, sculpteur sur ballons, magie, échasses, contes, jonglage… Une occasion de prendre le temps de déambuler, d’échanger, de s’émerveiller…  Une centaine de chalets, répartis sur toutes les places de la ville, où vous trouverez tous les produits pour célébrer Noël, gourmandises et produits du terroir, produits de bouche haut de gamme, santons et crèches, artisanat, etc…

Au-delà de nos frontières :

La Pologne : Cracovie du 27 novembre au 26 décembre 2015

Le plus remarquable en cette période de l’année c’est bien le concours des plus belles crèches de Noël. Début décembre, chaque premier jeudi du mois sur la place du Grand Marché, les participants de tous âges et professions différentes exposent leurs créations de bois et de papier inspirées par l’architecture de la belle capitale des rois de Pologne. Cet évènement est devenu l’un des symboles de la ville, mélange étonnant de tradition laïque et religieuse polonaise. Les œuvres primées sont exposées dans le Palais Krzysztofory jusqu’à la fête de la Nativité. Le Marché de Noël, quant à lui, s’installe dans de petites cabanes de bois tout autour de la Halle aux Draps et vous propose les spécialités gastronomiques traditionnelles polonaises, les objets d’arts et d’artisanat ainsi que les décorations de Noël.

décembre, chaque premier jeudi du mois sur la place du Grand Marché, les participants de tous âges et professions différentes exposent leurs créations de bois et de papier inspirées par l’architecture de la belle capitale des rois de Pologne. Cet évènement est devenu l’un des symboles de la ville, mélange étonnant de tradition laïque et religieuse polonaise. Les œuvres primées sont exposées dans le Palais Krzysztofory jusqu’à la fête de la Nativité. Le Marché de Noël, quant à lui, s’installe dans de petites cabanes de bois tout autour de la Halle aux Draps et vous propose les spécialités gastronomiques traditionnelles polonaises, les objets d’arts et d’artisanat ainsi que les décorations de Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.