Interview de mamie Rosette auteur de « C’est quoi ça, mamie ? »

 

iStock.com / dorioconnell

Auteur et « amoureuse » des objets d’autrefois, j’ai voulu partager ce plaisir avec mes lecteurs, en écrivant un livre sur ce thème. Mamie, j’invite ainsi Thomas, 4 ans, mon petit fils, à présenter divers objets utilisés dans le passé. Venu me rejoindre dans notre maison à la campagne, nous partons à la découverte du passé, nous promenant également jusqu’au village. A chaque nouvelle trouvaille, il me pose sans cesse la même question « C’est quoi ça, mamie ? », ce qui me permet de lui décrire dans les détails tout ce qu’il remarque. Pour plus de précisions, je vous invite sous mon blog  MamieRosette, où vous trouverez quelques photos extraites de mon ouvrage, 120 pages et plus de 320 photographies.
Pour ce livre, j’ai été l’invitée du journal télévisé de France3 et de mirabelle TV, mon journal local en ayant également parlé.

Pourquoi avoir choisit un pseudo ?

J’ai choisi le pseudo de mamie Rosette, ce pseudo m’ayant été attribué, toujours par Thomas, mon petit fils, dans les débuts de son langage. Par la même occasion, j’ai choisi le titre de ce livre, en fonction des interrogations posées par ce même enfant « C’est quoi ça, mamie ? »

Comment vous est venu l’idée décrire ce livre ?

J’ai écrit ce livre parce que je suis passionnée tant par l’écriture que par les objets anciens, aussi j’ai voulu conjuguer dans un même ouvrage mes deux passions, pouvant intéresser le public.

Combien de temps avez vous consacré à ce dernier ?

Ecrire ce livre m’a demandé de nombreux mois. Outre l’écriture, pour l’illustrer, si je me suis servie d’objets familiaux, j’ai dû aussi faire de nombreux reportages et solliciter des photos de particuliers ou de sites.

Selon vous à quel public s’adresse t’il ?

Mon livre « C’est quoi ça, mamie ? » s’adresse à un public de tous âges. Il s’adresse tant aux enfants, qu’aux adolescents, qu’aux personnes d’un âge plus avancé, voire les personnes du troisième âge, quatrième âge, voire cinquième âge et plus.

Fréquentez vous les vide greniers et brocantes ? Si oui pourquoi ?

Evidemment, je visite toujours les vide greniers et brocantes, aimant continuer à découvrir des objets insolites, dont je n’avais connaissance.

Comment avez vous sélectionné les objets abordés dans le livre ?

J’ai sélectionné les objets de mon livre, en fonction de découvertes formidables et parfois étonnantes, s’ajoutant les unes aux autres.

Pour être édité, le parcours est difficile ?

Editer n’est pas facile et encore plus un livre illustré car les photos couleur augmentent considérablement le coût d’un ouvrage. Cependant notre couple étant lié à un petit éditeur, photographe et graphiste, j’ai pu éditer mon livre chez lui, les éditions Empreintes, en réduisant au maximum le prix de vente, et ce malgré le nombre important d’images.

Avez vous de nouveaux projets ? une suite ?

Mes projets : probablement, de même, un livre illustré portant sur certains animaux issus de croisements.

Comment peut on se procurer votre livre ? A quel prix ?

Mon livre est en vente dans des librairies et point de vente de ma région. Cependant, depuis le site de l’éditeur www.photosdefrance.com vous pouvez vous le procurer au prix de vente sur place, soit 15 euros franco de port (les frais de port et d’emballage vous étant offerts).

Également disponible sur Fnac.com et Priceminister.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.