Camden Lock Market, le Phénix du nord-est de Londres

CamdenLock-iStock-carlosanchezpereyra

Quatrième attraction touristique la plus populaire de la capitale britannique, le marché aux puces de Camden Lock a été la proie des flammes dans la nuit de dimanche à lundi. L’occasion pour nous d’évoquer les grandes heures de cet endroit mythique, et d’espérer qu’il renaisse de ses cendres très bientôt.

Des flammes sur les rives du Regent’s Canal

Déjà frappé par des incendies à deux reprises (en 2008 et en 2014) le marché aux puces de Camden Lock s’est toujours remis sur pieds. Il faut dire qu’il est extrêmement fréquenté et unanimement plébiscité – aussi bien par les Londoniens que par les chineurs de passage – et que sa disparition serait pour les amateurs de brocantes un véritable désastre. Plus de 70 pompiers et pas moins de 10 camions de la London Fire Brigade ont été mobilisés afin d’éteindre le feu qui a gravement endommagé les premier, deuxième et troisième étages ainsi que le toit d’un des bâtiments du marché.  Très heureusement, aucune victime n’est à déplorer.

Un lieu underground où se croisent toutes les influences culturelles

250 000 visiteurs hebdomadaires ne peuvent s’y tromper : le marché aux puces de Camden a vraiment un petit quelque chose en plus. Mais quoi ? C’est une sorte de concentré de contre-culture britannique. Comme si, le long des rives du Regent’s Canal, avaient conflué les courants sociaux et musicaux parmi les plus ébouriffants du siècle : le Punk (et ses représentants qui déambulent toujours le long des allées pavées) et le Rock, auquel la salle de concert mythique de l’Electric Ballroom se consacre depuis les années 70. Sans oublier les néo-hippies, les artisans de tout poil et les curieux du monde entier. Exciting isn’t it ?

Cinq marchés aussi distincts que complémentaires

Le marché aux puces de Camden est un ensemble de cinq marchés couverts répartis dans le quartier de Camden Town, dans le nord-est de Londres. Cette zone de la ville, longtemps marquée par son passé industriel (il s’agit d’anciennes écluses et d’entrepôts créés à l’ère victorienne) a connu une transformation drastique au début des années 70, pour progressivement devenir l’un des plus gros marchés aux puces de Londres. On y trouve donc le fameux Camden Lock Market – l’endroit qui a été ravagé par les flammes – le Stables Antique Market, le Camden Lock Village, le Buck Street Market et l’Inverness Street Market. Camden Lock est le plus ethnique de tous ces marchés, on y trouve notamment des stands d’artisanat d’objets du monde mais aussi des vêtements, des bijoux, des fripes, des disques vinyles, des objets vintage, des livres et de la nourriture (vegan ou cuisine du monde, essentiellement). Le Stables Antique Market est quant à lui – comme son  nom l’indique – spécialisé dans les antiquités. Si vous êtes en quête de meubles, vêtements vintage, vaisselle d’antan et autres objets patinés par le temps, c’est the place to be. Camden Lock Village est axé sur les articles de mode (velours, daim, cuir) et les bijoux alors que Buck Street Market est le rendez-vous des créateurs de vêtements, des fringues vintage vendues au kilo et des friperies punk. Inverness Street Market enfin, marque une pause dans l’effervescence bigarrée de Camden Market et offre au chaland de quoi se restaurer : fruits, légumes, restaurants et public houses se disputent les touristes de passage.

Et pour se mettre au vert ?

Après le bain de foule, n’hésitez pas à pousser un peu la promenade dans les environs : vous y découvrirez trois magnifiques parcs où vous ressourcer, à savoir Regent’s Park, Primrose Hill et Queen Mary’s Park.

Long Live Camden Lock!

Gageons que, tel un Phénix, le marché de Camden Lock renaisse de ses cendres rapidement pour le bonheur de tous les chineurs présents et à venir qui auront le privilège de s’y rendre. Nous souhaitons donc au vénérable édifice une prompte reconstruction, de belles briques flambant neuves, une foultitude de stands bien achalandés et surtout une réouverture à la hauteur de la légende. Long live Camden Lock!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.